Sans école fixe

Enfants de la rue ou enfants du voyage, leur situation de nomade ne leur permet pas de suivre une scolarisation de manière traditionnelle. Entre mode de vie choisi et contraintes économiques, ses enfants se déplacent d’écoles en écoles, sur les chemins de l’itinérance.

Sans-abris :
aller à l’école et 
dormir dans la rue

Gens du voyage :
l’école au fil des 
campements

Forains : 
la classe de
fêtes en fêtes